Il Était Un Vernis » Grands Crus Collection

DSCN8631

Hello !

Voici l’heure de notre rendez-vous saisonnier. Et oui, ça y est, la nouvelle collection signée Il Était Un Vernis est arrivée dans ma boîte au lettres ce matin ! Trop pressée de la partager avec vous, j’ai tout swatché dans la journée ^^ Il faut dire que j’adore les vernis de la marque, que je suis depuis ses tout débuts !

Le nom de cette collection d’automne est Grands Crus, puisqu’elle est inspirée de vins fameux. Il ne faut pas oublier que l’automne est la saison des vendanges ! L’idée est originale et m’a tout de suite séduite. Après tout, c’est une marque française, et la France n’est-elle pas le pays du vin ? Nous avons donc cinq vernis, comme d’habitude : La Paulée, Cabernet Sauvignon, Merlot, Chardonnay et Pinot Noir. Si d’habitude les textures sont proches au sein d’une même collection, Grands Crus fait exception puisque les textures varient selon les vernis.

Bonne nouvelle : à part Chardonnay, tous les vernis sont couvrants en une seule couche (enfin sauf pour les psycho-rigides comme moi qui veulent que ce soit absolument parfait et qui mettent donc deux couches -_- oui, je le vis mal si je n’ai pas mes deux couches !). De plus, tous les vernis contiennent de délicates particules holographiques non-linéaires, signature d’Il Était Un Vernis, mais n’ayant pas eu de soleil, elles n’apparaissent pas sur mes photos… Néanmoins elles sont bien là !

Aller, c’est parti, on les découvre ensemble ?


La Paulée

2 couches + top coat (attention au dissolvage, il tâche un peu)

La Paulée, c’est une base verte/bleue dans laquelle évolue des micro-paillettes vertes sapin, ce qui rend le vernis vraiment vibrant. Genre vraiment. Ça ne transparaît pas bien sur les photos car monsieur soleil a décidé de faire le malin aujourd’hui… Il a boudé toute la journée, et pile quand j’ai eu fini mes swatchs, il est réapparu… Bref. Revenons à nos moutons… euh à nos vernis. Alors si au soleil ou dans un environnement hyper lumineux il est d’un vert puissant et profond, il apparait légèrement teal à l’ombre (donc vous aurez compris que mes photos font ressortir cette facette ci du vernis). J’ai beaucoup aimé ce vernis, tout simplement parce que je n’avait encore jamais vu de vert aussi lumineux et aussi profond à la fois. Je recommande !


Merlot

2 couches + top coat

On continu avec Merlot, le brique de la bande. Si je ne suis pas orange, j’adore le brique ! Et d’autant plus en automne. Celui-ci est « grisé » et contient des micro-paillettes dorées et roses. Pour moi, c’est presque un dupe d’As Sweet As A Peach, en plus désaturé. Rien de très original, mais la couleur est jolie !


Chardonnay

3 couches + top coat

Pour moi c’est la vedette incontestée de cette collection ! Bé et Stéphanie pouvaient-elles faire un vernis plus parfait ? Après Light Box, voici Chardonnay, une base jelly (d’où les trois couches nécessaires) gris souris parsemée de toutes fines particules dorées et argentées (ça me fait penser à de la poussière d’étoiles *-*) et de petites flakies dorées. Il ne manque plus qu’un blanc de la même veine et je peux mourir en paix. Ce vernis, JE L’AIME. Pour le coup, je n’en avait jamais vu de comparable. Dans la gamme des gris, il ballait carrément Lakodom dans mon coeur.


Pinot Noir

2 couches + top coat

Aaaaah, Pinot Noir… Je m’attendais à un joli rouge légèrement framboise. En fait, c’est tellement plus que ça. C’est un rouge, un vrai, sans texture particulière (à part les particules holos bien sûr) ce qui le rend encore plus vibrant. Il est à la fois lumineux et sombre. Il correspond parfaitement à l’adjectif « noir » de son nom, car sans être un rouge-noir, il s’en approche d’une façon indéfinissable. Tout en étant lumineux. Bref vous l’aurez compris ce vernis est un mystère, une petite pépite qu’il faut avoir dans les mains pour comprendre (non, je ne suis pas folle, je sais que ce n’est qu’un vernis, mais voilà quoi). Il devrait être interdit de ne pas l’avoir dans sa vernithèque. Oui, carrément.


Cabernet Sauvignon

2 couches + top coat

On finit par Cabernet Sauvignon ; d’après les swatchs de la marque, je pensais qu’il allait être mon préféré. Bon vous savez maintenant que c’est Chardonnay. Il n’en reste pas moins très beau. C’est un vernis prune sombre, et tout comme Pinot Noir, il n’est accompagné que de particules holographiques. Je ne l’ai plus en ma possession pour vérifier puisque c’était ma super copine Oriane qui ne l’avait prété, mais il me semble qu’il est très proche de Karma de Picture Polish (le scatter holo en moins).


Alors, qu’en pensez vous, de cette nouvelle collection ? Pour ma part, une fois encore, c’est une réussite, les couleurs sont vraiment belles, et la variation des textures change de d’habitude. Si je devais dire quelque chose, ce serait sur l’originalité des teintes. Il Était Un Vernis, ce sont des vernis que l’on a pas l’habitude de voir dans nos vernithèques, qui nous surprennent et nous émerveillent. Pour le coup, il y avait ici deux teintes qui ont déjà des dupes, et même si j’adore ces couleurs, je trouve ça un peu dommage… J’espère que la collection d’hiver me surprendra plus !

Je vous embrasse, et vous dit à très bientôt ❤︎

2 réflexions sur “Il Était Un Vernis » Grands Crus Collection

  1. Super ton article ! Je les ai gagné grâce à la newsletter IEUV et je suis plus que ravie ! Car je crois bien que je vais (encore) tous les aimer !!! Et à part la collection In Medias Res, j’aurais tous les vernis de la marque !!! 😀 Oh joie Oh bonheur !
    Grosses bises
    Aurélie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s